Aperçu du marché de la navigation intérieure européenne

Le nouveau rapport sur la navigation intérieure européenne, réalisé par la Commission centrale pour la navigation du Rhin (CCNR) en partenariat avec la Commission Européenne, vient d’être publié. Le résumé analytique du rapport est présenté ci-après.

L’Aperçu du marché de novembre 2020 contient les chiffres clés du transport fluvial européen pour le premier semestre 2020. La crise de la Covid-19 a eu des conséquences lourdes pour le transport de marchandises et de passagers, mais certains segments de marché ont évité l’effondrement.

Le transport de passagers a été le plus sévèrement touché par la pandémie, en raison de l’annulation des croisières fluviales et des excursions journalières à partir de mars 2020. En France, par exemple, le chiffre d’affaires des entreprises de transport de passagers par voie de navigation intérieure a diminué de 91 % au deuxième trimestre 2020 par rapport au même trimestre de l’année précédente. En Allemagne, le chiffre d’affaires des entreprises de transport de passagers a diminué de 72 % au deuxième trimestre 2020. Le transport de passagers a également souffert en Autriche, où il représente une part plus importante du chiffre d’affaires total de la navigation intérieure que le transport de marchandises.

Les effets de la pandémie sur le transport de marchandises ont été différents selon les segments de fret et les régions. Parmi les principaux effets observés figure la baisse du transport de minerai de fer en raison de l’interruption de la production automobile en mars. Sur le Rhin, le transport de minerai de fer a diminué de 15 % au cours des cinq premiers mois de 2020, par rapport à la même période en 2019. Sur le Danube moyen, il a été réduit de 32 %. Le transport de sables, pierres et graviers a perdu 34,8 % au deuxième trimestre 2020 en France, où il constitue le plus important segment de marchandises.

Deux segments de fret ont évité l’effondrement : le premier, celui des produits pétroliers, a bénéficié de la forte baisse des cours du pétrole, laquelle a déclenché une hausse des activités d’importation, de transport et de stockage de fioul domestique. Le transport de cette catégorie de cargaison liquide s’est maintenu au même niveau que l’année précédente, aussi bien sur le Rhin que sur le Danube moyen.

Le deuxième segment de fret qui n’a pas connu de baisse est le transport de céréales. Sur le Danube moyen, une augmentation de 76 % a été enregistrée pour le transport de céréales, étant donné que les résultats des récoltes ont été bien meilleurs que l’année précédente. Le transport de céréales a également présenté une forte augmentation sur le Danube inférieur en Roumanie (+66,4 %), et une légère augmentation en France (+0,8 %).

Les taux de fret du marché au comptant ont connu une tendance à la baisse, en particulier pour la cargaison sèche. En ce qui concerne les produits pétroliers, les taux enregistrés au premier semestre étaient relativement stables, grâce au réapprovisionnement des dépôts de stockage. Pourtant, à ce stade du second semestre, ces effets se sont atténués, et les taux de fret des cargaisons liquides sont à présent en baisse.

Le chiffre d’affaires des entreprises de transport de marchandises a été beaucoup moins impacté que celui du transport de passagers. En ce qui concerne les entreprises allemandes de transport de marchandises, la baisse par rapport à l’année précédente était de 9 % au deuxième trimestre 2020. Aux Pays-Bas, cet indicateur a atteint -17 %, mais ce chiffre inclut à la fois les entreprises de transport de marchandises et de passagers.

Un chapitre du rapport est consacré à l’Autriche, où le transport fluvial représente une part modale élevée des importations en provenance des pays de l’Est (dans le corridor trimodal du Danube).

Le trafic fluvial de croisière sur le Danube autrichien a augmenté de 80 % entre 2010 et 2019, mais les années 2020 et 2021 verront une interruption nette de cette tendance positive en raison de la pandémie de Covid-19.

Le rapport peut être téléchargé dans son intégralité au format pdf en version française, allemande, néerlandaise ou anglaise ou consulté directement en ligne à : www.inland-navigation-market.org

X