Assises du Tourisme Durable : mieux répondre aux attentes des visiteurs et des Parisiens

Plus vert et moins polluant, le visage du tourisme de demain se dessine. Les acteurs de ce secteur clé se sont réunis depuis mars 2021 à l’initiative de la Ville de Paris et de l’Office du tourisme et des congrès de Paris dans le cadre des « Assises du Tourisme Durable Paris 2021 ». Le 1er juillet, ils ont présenté leurs recommandations pour faire évoluer le tourisme et mieux répondre aux attentes des visiteurs et des Parisiens. E2F a pris part à ces travaux.

Avec près de 90 millions de touristes internationaux en France en 2019, dont 29 millions à Paris, et après une année de crise sanitaire, le tourisme est à un tournant. Secteur clef pour l’économie française, il représente 7 à 8% du PIB et 2 millions d’emplois. A Paris, ce secteur représente 15% des emplois et 13% du PIB. Il a également un rôle à trouver et à assumer dans la transition écologique. Vitrine de la culture française, le tourisme dispose de plusieurs leviers d’action pour contribuer aux objectifs de transition écologique.

Dans un contexte particulièrement difficile puisque le tourisme est un secteur très malmené depuis plus d’un an, la Ville de Paris et l’OTCP ont lancé en mars dernier les Assises du tourisme durable. L’objectif est de poser les fondations d’un tourisme à impact positif pour accompagner l’ensemble de l’écosystème touristique parisien à s’orienter vers un tourisme durable, écoresponsable et local, tourné davantage vers les parisiens, franciliens et nationaux, ou favorisant les séjours plus longs. Par ailleurs, pour réussir la neutralité carbone en 2050 comme Paris s’y est engagé dans son Plan Climat et conformément à l’Accord de Paris, ce secteur doit prendre sa part.

« Avec ces Assises du tourisme durable, la Ville de Paris s’engage pour la relance d’un tourisme toujours plus durable et écoresponsable en accompagnant les acteurs de la filière » explique Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris chargé du tourisme et de la vie nocturne.

Pour Jean-François Rial, Président de l’office du Tourisme et des Congrès de Paris, « Le tourisme durable n’est donc plus un objectif, mais bien une nécessité absolue. Les Assises du tourisme durable représentent une très belle occasion d’informer, de débattre et de mobiliser sur toutes les initiatives innovantes qui auront un impact positif sur la ville, sur la vie de ses habitants et sur ses visiteurs ».

La consultation sur le tourisme lancée en préparation de ces Assises confirme que les Parisiens partagent cet objectif d’un tourisme plus durable, souhaitent (re)découvrir leur ville, ses monuments et musées, ses lieux et parcours insolites, etc., tout en rappelant leur fierté d’habiter dans la première destination touristique mondiale.

7 groupes de travail, réunissant près de 150 acteurs, ont travaillé pendant 3 mois pour formuler des préconisations concrètes. La restitution était organisée ce jour en 3 tables-rondes. La première table, intitulée « Mieux vivre la destination Paris » vise à mieux inscrire le tourisme dans la Ville. Plusieurs initiatives en sont ressorties, notamment de faire émerger et valoriser des parcours et des lieux en lien avec les Mairies d’arrondissement pour promouvoir le Paris autrement ou encore améliorer la signalétique dans la ville et l’offre des transports nocturne pour touristes et habitants. L’objectif est de favoriser un tourisme plus local, plus respectueux des quartiers, et qui profite à la fois aux Parisiens et aux visiteurs extérieurs.

La seconde sur le « Paris à impact positif et durable » ambitionne de réduire l’impact environnemental des activités touristiques à Paris. Pour répondre à cet enjeu majeur, l’accent est mis sur les transports. Les groupes de travail ont proposé d’accélérer la décarbonation des flottes de transport (cars, bateaux, etc.), d’étudier la création d’un Pass 0 carbone ou encore de favoriser les déplacements des visiteurs à vélo dans Paris.

Enfin, la dernière table ronde avait pour objet de réfléchir aux actions possibles pour accompagner les acteurs du tourisme face aux futures crises. La création d’un comité d’anticipation pour coordonner les actions et avoir une vision prédictive collective est ressortie comme une des propositions phares. L’ambition est également de mettre l’accent sur l’emploi, l’apprentissage des jeunes et la formation pour rendre le secteur touristique attractif.

Dans la perspective de l’accueil de grands évènements internationaux comme les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, Paris doit également offrir à ses visiteurs un accueil de qualité, une expérience fluide et sereine, afin que Paris soit une destination hospitalière c’est-à-dire accessible, accueillante, à l’écoute de tous les publics et de leurs pratiques en 2021.

Pour incarner ce projet politique, la Ville de Paris créera une vitrine de son offre touristique durable sur le site Émile Anthoine dans le 15ème arrondissement à l’horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Ce lieu, au pied de la Tour Eiffel, sera à la fois un lieu d’accueil des visiteurs, parisiens et non parisiens, un lieu de valorisation de nos offres touristiques et d’accompagnement des professionnels dans leur démarche de transition écologique.

Prenez connaissance du livre blanc des assises du Tourisme Durable 2021.

X