Borne & Eau : renforcer la compétitivité économique du fluvial tout en réduisant son impact environnemental

Plusieurs centaines de bateaux commerciaux circulent chaque jour sur la Seine entre Le Havre et Paris, et s’arrêtent dans les Ports du Havre, Rouen et Paris. À quai, des groupes électrogènes sont utilisés pour générer de l’électricité. Pour les gestionnaires des infrastructures – les trois ports regroupés dans l’alliance Haropa et Voies navigables de France (VNF) –, il était nécessaire de proposer des services plus performants, en particulier sur le plan environnemental, aux usagers de la voie d’eau. C’est pourquoi plusieurs bornes d’eau et d’électricité ont été mises en service le long de la Seine.

L’objectif de cette démarche est de mettre en place un dispositif harmonisé et interopérable de bornes d’alimentation électrique pour les bateaux fluviaux de marchandises en escale ou en attente en remplacement des groupes électrogènes actuellement utilisés à bord et nécessaires au fonctionnement des équipements domestiques et de sécurité.

Améliorer les services aux usagers de la voie d’eau

Cette nouvelle offre de service poursuit plusieurs objectifs de performance écologique et économique. L’accès aux bornes électriques va permettre :

  • De réduire les pollutions atmosphériques (réduction des émissions de CO2 et de particules fines) liées à l’usage des groupes électrogènes lorsque les bateaux sont à quai. Une économie de 68 tonnes d’équivalent carbone par an et par borne est estimée ;
  • D’améliorer le confort à bord pour les navigants ;
  • De réduire la consommation de carburant et les coûts d’exploitation du bateau (-15% de carburant hors TICPE) ;
  • D’engendrer moins de nuisances olfactives et sonores pour les riverains.

Concrètement, les utilisateurs se branchent avec un identifiant sur une borne qui leur assure la délivrance d’électricité et d’eau. Ce système « interopérable » assure pour ses utilisateurs entre 40% et 60% d’économies par rapport au coût de fonctionnement d’un groupe électrogène.

Lorsque le bateau est branché sur la borne et que son groupe est éteint, ces émissions et nuisances ne sont pas seulement réduites mais totalement supprimées.

Un service harmonisé sur l’axe seine

Le réseau se compose de 12 bornes installées au Havre, à Tancarville, Rouen, à l’écluse de Poses, à Conflans-Sainte-Honorine et Gennevilliers. Toutes ces bornes sont dotées de 2 robinets d’eau et 4 prises électriques allant du monophasé 220V 16A au triphasé 440V 63A (sauf celles de Rouen qui ne disposent que des prises électriques). Il suffit de se connecter sur le site www.borneeteau.fr pour s’y inscrire gratuitement. Cette inscription se fait en deux temps, il faut d’abord créer le compte « Armateur » (avec les documents requis) qui permet d’obtenir identifiant Internet et mot de passe. Ces informations permettent de créer le ou les bateaux dans son Espace personnel. Chaque bateau se voit ensuite affecté un identifiant (qui est son numéro ENI) et un code secret qui seront utilisés sur l’écran tactile des bornes pour accéder à la distribution d’eau et d’électricité. Le service est facturé à posteriori sur la base des consommations réelles par le gestionnaire de chaque borne (VNF, GPMH, GPMR ou Ports de Paris, chacun étant propriétaire et exploitant des bornes installées sur son domaine respectif). Le site Internet permet aussi d’accéder à son historique de connexion/consommation ainsi qu’à des informations sur la localisation et la disponibilité des bornes.

Remise exceptionnelle de lancement

Le directeur territorial du Bassin de la Seine a décidé d’accorder une remise exceptionnelle sur l’utilisation des nouvelles bornes de distribution d’eau potables et d’électricité installées par VNF à Amfreville-sous-les-Monts et à Conflans-Sainte-Honorine.

Afin de permettre au plus grand nombre de transporteurs fluviaux d’utiliser ce service, les trois premiers branchements ne sont pas facturés.

Cette remise est valable jusqu’au 31 mai 2020 inclus pour les branchements réalisés indifféremment à Amfreville-sous-les-Monts et Conflans-Sainte-Honorine et est plafonnée à une consommation d’eau et d’électricité représentant au plus 300 € par bateau.

Téléchargez le guide d’utilisation des bornes de distribution Borne & Eau.

Le réseau de borne est aujourd’hui limité mais Entreprises fluviales de France soutient l’idée d’un développement ambitieux sur l’axe Seine ainsi que sur le reste du réseau navigable français. Ce message ne pourra être entendu que si les navigants démontrent l’utilité de ce service en s’y raccordant le plus souvent possible.