La filière du tourisme fluvial transmet sa feuille de route au Gouvernement

Pour faire suite aux annonces du Secrétaire d’État chargé du tourisme, M. Jean-Baptiste Lemoyne, lors de la réunion plénière du Comité de Filière Tourisme (CFT) du mardi 16 juin et dans le cadre des mesures portées lors du Conseil Interministériel du Tourisme (CIT) du 14 mai dernier, le Premier Ministre a demandé que des feuilles de routes soient co-construites par les professionnels du tourisme et le CFT.

La crise actuelle impacte fortement le secteur du tourisme fluvial et devrait avoir des conséquences majeures à l’avenir, elle fera évoluer les modes de consommation, la distribution et donc l’offre, ainsi que l’emploi et la formation.

Dans ce contexte, la relance du secteur du tourisme fluvial passe par la capacité des acteurs à profiter de l’opportunité nouvelle de la croissance verte, dont ils sont les acteurs au quotidien, pour préserver le tissu économique, l’emploi, en favorisant l’émergence d’offres innovantes au service du développement.

Entreprises Fluviales de France (E2F) et la Fédération des Industries Nautiques (FIN) ont transmis au Gouvernement leurs propositions qui s’organisent :

Autour des thématiques définies par le CFT lors de sa création le 16 janvier dernier, à savoir :

  • Emploi et formation ;
  • Tourisme durable ;
  • Compétitivité, simplification et réglementation ;
  • Numérique et innovation.

Ainsi qu’autour des deux thématiques ci-dessous :

  • Promotion ;
  • Observation statistique.

La Profession assume son ambition pour la relance au travers d’un modèle de développement durable vertueux et porteur de croissance.

Ces feuilles de route sont destinées à alimenter la phase 2 du Plan de relance Tourisme prévue initialement pour être consolidée à la rentrée de septembre.


Feuille de route sur demande.

X