Le fluvial qualifié pour les Jeux Olympiques de Paris 2024

Ce mardi 21 janvier, la Solideo (société de livraison des ouvrages olympiques) a signé une convention de partenariat avec Haropa-Ports de Paris, VNF et la Préfecture de la Région Ile-de-France pour déployer la logistique fluviale sur les chantiers des Villages Olympique et Paralympique dont elle a la maîtrise d’ouvrage.

Situées en bordure de Seine sur les communes de Saint-Denis, l’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen-sur-Seine, les futures installations des Jeux olympiques 2024 se veulent exemplaires tant sur la haute qualité environnementale des constructions que sur le recours à des solutions logistiques propres et respectueuses du cadre de vie des Franciliens. Il y a quatre ans, la présence du fleuve s’était avérée un atout dans un dossier de candidature très axé sur l’écologie.

Plus de 500 000 tonnes de déblais liés aux travaux seront ainsi évacuées en l’espace de 48 mois, par bateau sur la Seine, sans compter les approvisionnements.

Ce chantier démontre de manière formidable que le transport fluvial a toute sa place pour répondre aux défis de la transition énergétique. Selon les signataires, le passage par la Seine permettrait d’éviter un ballet de plus de 50 000 camions sur les routes d’Ile-de-France.

La Seine et des acteurs sont désormais concrètement mis à contribution sur le plan logistique et demain sur le plan du tourisme.

Pour Nicolas Ferrand, directeur général exécutif de SOLIDEO : « Le fluvial n’est pas encore un réflexe, mais il peut devenir une solution performante si la chaîne logistique est bien organisée. Nous avons donc inséré cette exigence de logistique fluviale dans le cahier des charges des promoteurs, et ces derniers ont proposé que 80 % des déblais soient transportés par la voie d’eau ».

Pour Didier Leandri, président délégué général d’Entreprises fluviales de France (E2F) :

« Les Jeux olympiques 2024 sont une chance pour le transport fluvial. La signature de cette convention avec la Solideo marque l’engagement des partenaires en faveur d’un mode de transport moderne, écologique et répondant aux aspirations du plus grand nombre. Notre secteur répond présent à chaque étape de ce projet collectif. Avec les JO faisons gagner le transport fluvial en 2024 ! ».

X