Trafics marchandises 2019 : les indicateurs passent au vert

Avec près de 7,4 milliards de t-km le trafic fluvial enregistre une croissance à deux chiffres par rapport à 2018 (+10,0%).

Dans le même temps, le trafic, exprimé en volume, atteint un peu plus de 56,3 millions de tonnes soit une augmentation de 9,0%. Une tendance positive de l’activité fluviale qui profite globalement à l’ensemble des filières (et plus particulièrement sur les deux principales : agrégats et céréales) et qui s’explique en grande partie par le dynamisme du bassin Seine-Oise (+ 10,3% en t-km) et par un retour à un niveau de fret conforme à la norme sur les réseaux de l’Est (+18,5% sur le Rhin et +10,2% sur le bassin mosellan).

Après les baisses conjoncturelles enregistrées en 2016 et 2017, l’activité reprend à son niveau de 2015 avec des perspectives encourageantes pour cette année 2020.

Du fait de la progression de l’activité sur la Seine, le trafic intérieur enregistre une hausse importante de 10,4% en t-km.

En ce qui concerne les échanges internationaux, la tendance haussière se confirme pour les exportations avec +5,5% en t-km (+6,8% en volume) et surtout pour les importations + 14,5% en t-km (+11,7% en tonnes).

Tous les bassins profitent de cette embellie.

Pour visualiser l’intégralité des chiffres du transport fluvial en 2019, cliquez sur ce lien.

X